Le CCFF à l’Ardéchoise

Un petit aperçu de ma participation.

Mercredi 15 juin, l’Ardèche verte : 17 kms pour rejoindre St Félicien avec un col de 8 kms. 7h, c’est parti pour 130 kms qui me faisait 160 kms avec un aller/retour jusqu’à la location. 5 cols et 2300m de dénivelé. L’après-midi, ciel orageux et 2 petites averses. Bref, une agréable journée et un joli parcours.

Samedi 18 juin, l’Ardèche les Boutières : encore ces 17 kms pour rejoindre St Félicien avec toujours ce col de 8 kms. Départ 8h pour 130 kms. Montée cool des 2 premiers cols car les 50 derniers kms comprenaient 3 gros cols sous une température de 36°. Soit au total pour cette journéen160 kms avec 6 cols et 2850 m de dénivelé. Très belle cyclo et de beaux paysages.

Yves Mahieux

Le CCFF aux Pays-Bas

Participation de Viviane Laroche et Franck Génique à la semaine européenne de cyclotourisme à Meppel aux Pays-Bas.

Après l’annulation de la Bosnie deux années de suite, place aux Pays-Bas.

Des cyclos de toute l’Europe s’y sont donnés rendez-vous, mais principalement des français, il faut bien le dire (1035 exactement, 250 polonais, le reste étant anecdotique). Meppel, au nord des Pays-Bas.

L’organisateur ne s’occupant pas de l’hébergement, sauf si vous êtes en camping-car, caravane ou tente auquel cas le stade de Meppel vous est réservé, il faut se débrouiller. Viviane et moi-même étions dans un hôtel à 14 km du Village-accueil (le stade), ce qui nous a fait trente km à effectuer chaque jour de plus que les autres participants !

Nous avons d’ailleurs eu un mal fou à trouver -et à nous souvenir de- notre chemin pour aller de notre hôtel au Village-accueil et en revenir. Il faudra attendre mardi soir pour bien l’intégrer et ne plus se tromper ! Rageant quand on a déjà 140 km dans les jambes…

Trois parcours de longueur différente étaient proposés chaque jour, sans fléchage. La base des parcours était le système néerlandais très bien fait qui combine des numéros à chaque intersection et des cartes à chaque nœud principal. Le mieux étant le GPS bien sûr, mais ceux qui n’en avaient pas ne galéraient pas du tout grâce à ce système unique de N° et de nœuds.

Tous les jours, nous avons profité du calme et de l’incroyable sérénité qui se dégage de la campagne néerlandaise. Tout est impeccable. Les villages, les maisons, on dirait des décors, des villages et maisons-modèles, on croirait que le Président va venir faire une inspection ! Même les fermes sont propres, paysagées, sans vieux matériel abandonné ni tas de sacs d’engrais dans les cours, mais du gazon et un petit chalet pour vendre en direct ses produits.

Par contre, les fermes d’élevage sont énormes. Les stabus, les espaces d’ensilage sont immenses (mais propres).

Peu de voitures (déplacements en vélo plutôt) et circulation à 60% sur des pistes cyclables parfaites (propres, sans graviers ni racines ni verre). Même en forêt, il y a des pistes cyclables. En échange, de nombreuses routes sont interdites aux vélos.

Par contre, la nature étant totalement exploitée (des champs, des prés, des canaux), il est difficile d’être surpris par les paysages. On pourrait dire que c’est un peu toujours pareil (mais tellement tranquille !). De plus, la campagne étant parfaitement plate, on pédale du début à la fin et toujours sur la même fréquence. C’est assez étrange, il n’y a jamais de changement de rythme.

Temps magnifique et doux (canicule en France), juste de la pluie le 1er jour le matin.

Nous avons retrouvé pas mal de cyclos que l’on connait de séjours antérieurs, c’était sympa.

Bilan chiffré : 687 km en 6 jours. On en a bien profité.

Vivianne & Franck

le CCFF au Paris – La mer du CC Vexin

Viviane, Franck, Didier et Yves avec le président du CC Vexin, Alain Perrin

Le Cyclo-club du Vexin organisait le weekend des 25 et 26 juin, le rallye Paris – La mer, au départ de St Ouen L’Aumône et en direction de Criel sur Mer.

Plusieurs amis cyclo du CCFF étions inscrits. Viviane, Yves, Didier et moi-même. Nous avons roulé à quatre pour l’aller. Il y avait 50 inscrits en tout (seulement). Les bagages voyagent en camionnette.

Première surprise en arrivant au départ, tous les autres concurrents sont déjà partis ! C’est incroyable cette volonté des cyclos de toujours vouloir démarrer très tôt alors qu’objectivement, rien ne presse…

Inutile de partir à l’aube pour faire 160 km, mais bon…

On roule tous les quatre sur de tranquilles routes de campagne, le parcours est très bien. Il passe par Forges les Eaux et Gisors.

Nous trouvons un petit restau à midi. Il est le bienvenu car il pleut depuis 11heures, ça ne s’arrêtera que vers 15heures.

Arrivée tranquille à Criel, station balnéaire de Seine Maritime bétonnée. Je m’étonnais qu’elle ne soit pas connue mais en passant le long de la « plage », j’ai compris pourquoi…
Hébergement dans une propriété avec un château qui accueille des jeunes et des familles, peut-être un internat. C’est spartiate mais bon, ça le fait.

Beau soleil pour le retour et de beaux paysages avec des routes en tobogan, ça en devient même lassant.

Viviane a un peu de mal en milieu de parcours mais ce n’est que passager, l’énergie revient.
On roule cette fois-ci avec d’autres cyclos car tout le monde est parti en même temps ou presque (toujours cette volonté de partir vite-vite le matin).

A l’arrivée, le comité d’accueil nous attend, c’est cool.

Prochaine édition en 2024. C’est tous les deux ans et je vous recommande, c’était parfait.

Franck

Le CCFF à la Cyclo Montagnarde du Jura

Cyclo Montagnarde du Jura 2022 19° Edition du 04 au 05 juin 320 cyclos

Cette année, nous étions neuf cyclos du CCFF au départ de Lons le Saulnier à se lancer dans cette aventure de 240 kilomètres avec 4000 m de dénivelé.

1° Jour Samedi 04 juin (100 km)

Nous suivons un parcours balisé d’autocollants jaunes fluo collés sur la route ou fixés sur des supports en direction de BAUME les MESSIEURS.

Ensuite nous attaquons la première grosse ascension de la journée (3 kilomètres à 12 %)

Cela va continuer ainsi avec des montées longues de 6 ou 7 % max sous un soleil brûlant (31° C). 

Pause repas du midi à LOULLE (Site de découverte de traces de dinosaures)

Nous prenons un solide repas avec bien sûr ; Comté à volonté …

Arrivée au chalet à PRENOVEL (900 m d’altitude)

Nous sommes logés dans les seules chambres équipées d’un grand balcon avec vue sur le plateau.

Repas : Morbiflette que nous prenons en extérieur.

2° Jour Dimanche 05 Juin (140 km)

Changement de décor, l’orage est arrivé dans la nuit.

Après un solide petit déjeuner, nous reprenons la route vers la vallée de l’Ain et la région des lacs sous la pluie pour gravir les premiers cols.

La pluie cesse, les paysages sont grandioses, les volutes de chaleur montent et entourent les cimes des monts du Jura.

Toute la journée, nous allons alterner de longues montées et descentes sous les encouragements de spectatrices équipées de cloches et habillées de robes blanches et marron…

Première Pause à la TOUR-du-MEIX

Les repas sont servis à table en intérieur avec café…

Second ravitaillement situé au panorama du château de CHEVREAUX.

L’overdose des montées commence à venir, l’arrivée est proche, mais les organisateurs nous ont réservé encore quelques bosses autour de Lons…

Arrivée à LONS Le SAULNIER

Tout le groupe se reforme, comme une rando du 95, mais avec des souvenirs plein la tête sur ces deux jours passés sur les routes du Jura avec une super organisation

A 2023 pour La vingtième édition ?

Merci à Patrick L d’avoir géré toute l’organisation CCFF pour ce week-end.

BRM 300 Le Tour de l’Ile de France

Le Cyclo Club la Fontaine Franconville vous invite à la 3eme édition du Tour de l’Ile de France dans le cadre d’un brevet des randonneurs mondiaux de 300 kms. D’est en ouest, au large de l’urbanisation, le circuit d’un dénivelé de +2300m est varié en passant, entre autre, par la vallée de Chevreuse, la vallée du Morin, la Plaine de France, la foret de Montmorency. Vous traverserez le Val d’Oise, les Yvelines, l’Essonne et la Seine et Marne.

Un BRM à découvrir ou à redécouvrir après l’abstinence de ces deux dernières années.

Cette année, vous pouvez vous inscrire en ligne sur Sport n Connect :

https://sportsnconnect.lequipe.fr/calendrier-evenements/view/7820/tour-de-l-ile-de-france

Venez nombreux !!

Le CCFF sur Gent-Vewelgem

Vendredi 25 mai 5 cyclos (Philippe D et C., Christophe, Gil et moi) ont pris la route direction Courtrai en Belgique. Samedi matin à vélo direction le départ à Vewelgem. Prise de la plaque de cadre, des cyclos partout et c’est parti dans la fraicheur mais sous le soleil sur de petites routes avec de très fréquents changements de directions et relances : ça roule vite mais de nombreux pelotons de Clubs nous doublent plus vite…. Un premier ravito géant sur la Grand Place à Ypres après ~30 bornes avant le Sherpenberg et surtout le Kemmelberg et ses 21 % sur pavés disjoints : seuls Phil C et Christophe arriveront en haut à vélo ! 2éme ravito après la descente puis ça sera 2 sections de quelques km de « Plugstreet » en gravel à fond ! Ensuite : c’était donné comme un retour cool le long du canal mais ce fut 30 bornes éprouvantes face à un fort vent de NE avant de passer la ligne d’arrivée à Vewelgem. Tee shirt souvenir mais on n’a pas trouvé les bières. Et enfin retour aux voitures restées à Courtrai à 10km de là. Vélos dans les voitures, strip-tease en civil et on hésite sur casse-croûte, bières : finalement 3 feront restau à Armentières et 2 rentreront direct.

Une sortie réussie : super météo, parcours sympa (très très bien sécurisé avec des bénévoles faisant la circulation et stoppant les voitures à chaque croisement de route), organisation nickel. A conseiller comme toutes ces cyclos belges.

Courtrai
Avant le départ
1er ravito à Ypres

le Kemmelberg
2ème ravito
C’est fini!